Lorsque l’on décide d’arrêter de fumer, il existe plusieurs possibilités. Entre substituts de nicotine, et hypnose, aujourd’hui, un autre outil a fait ses preuves et est considéré comme un allié de taille pour cesser la cigarette classique : le vapotage. La cigarette électronique est reconnue comme la plus efficace pour le sevrage du tabac. Est-ce une réalité ou une simple mode ?

Cigarette électronique pour arrêter de fumer !

Cigarette électronique pour arrêter de fumer !

Arrêter de fumer plus simplement ?

Même si près de 53% des personnes qui décident de cesser le tabac le font sans aucune aide, il est important pour réussir de se tourner vers une assistance. Patch, médecin et la cigarette électronique se placent en être de la liste des outils les plus efficaces. Et parmi ces outils, la vape reste un moyen facile qui connaît de plus en plus de succès.

Il est vrai que pour utiliser ce système, il n’est pas nécessaire d’aller voir un médecin. On achète sa vapoteuse, ses arômes et le tour est joué ! On peut commencer son sevrage tabagique à son rythme – le taux de nicotine peut être choisi en fonction de votre dépendance. Et on garde un objet dans la main, le petit totem qui déstresse qu’est – était – la cigarette.

Si vous cherchez sur le web l’efficacité réelle du vapotage pour arrêter de fumer, vous trouverez immanquablement de nombreux témoins, qui ont essayé et qui ont réussi. C’est un outil inégalé pour oublier la nicotine et de plus c’est un outil terriblement à la mode.

En effet, aujourd’hui près de 57% des personnes qui veulent stopper le tabac se tournent vers l’e-cigarette. Le secret d’un tel succès c’est le bouche-à-oreille qui vante de par le monde les effets positifs du produit pour enfin dire non à la cigarette.

Pourquoi la cigarette électronique connaît un tel succès ?

On le sait le vapotage est beaucoup moins toxique que le tabac. On peut réduire son taux de nicotine de manière très efficace et le plaisir du goût est mis en avant, pour ceux qui le souhaitent, avec des arômes adaptés à chacun. Il est même possible de créer son e-liquide et ce à moindre coût. Car le prix de l’outil a aussi son importance.

Le premier achat peut sembler onéreux mais la suite permet de faire des économies. Seul bémol, le vapotage, même s’il est reconnu comme un moyen efficace par le ministre de la santé ne sera pas remboursé.

Mais pour que l’on considère un outil comme ayant de bons résultats, il faut qu’il agisse. Peu d’études ont été réalisées sur ce sujet. On peut toutefois relevé que 31% des personnes ayant utilisé la cigarette électronique ont cessé de fumer au bout de 6 mois – sans perdre de plaisir. L’efficacité du produit est selon l’étude de Bullen (The Lancet en 2013) équivalente à celle d’un patch avec une réduction du tabac supérieure pour le vapotage.

Autre atout du vapotage, il n’est pas utile d’arrêter de fumer avant de débuter la cigarette électronique. Elle va prendre le relais du tabac au bout d’un mois environ et on a pu constater que les personnes diminuent d’elles-mêmes le taux de nicotine sur la même durée. Il faudra attendre en moyenne un an de vapotage pour être sevré de la nicotine. Le processus s’est fait en douceur et si vous ressentez une forte envie de fumer, vous pouvez combiner votre e-cigarette avec un patch.

Si le produit connaît un succès phénoménal, c’est principalement parce qu’il fonctionne. Il permet un sevrage en douceur sans perdre ses habitudes.