Vous avez peut-être déjà vu sur des sites, blogs ou forums, l’expression laisser stepper son liquide de cigarette électronique. Nous allons vous expliquer dans cet article tout ce que vous devez savoir sur le stepping. En commençant par expliquer l’origine du stepping et pourquoi cette technique est utilisée, puis en présentant comment bien stepper son liquide et enfin en précisant quels e liquides il faut steeper.

chimistes essayant de steeper un e liquide

1 / Introduction : ça veut dire quoi steeper son e liquide ?

En français, ce qu’on entend par « steeper son e liquide » c’est le laisser reposer, ventiler, s’homogénéiser et s’aérer. En gros, tout ce qui peut aider à bien mélanger les arômes et les composants du e liquide pour qu’ils puissent dégager au mieux leur saveur.

Pourquoi steeper un liquide ?

La technique du steeping est utilisée car les différentes molécules qui composent un e liquide, (Propylène Glycol,  Glycérine Végétale,  arômes et nicotine selon les dosages) ne se mélangent pas facilement. Pourtant c’est justement lorsqu’elles sont bien mélangées que les saveurs dégagent toute leur puissance.  Il faut donc trouver un moyen pour arriver à homogénéiser ces molécules. C’est pour cette raison que la technique du steeping est utilisée car elle va permettre de bien lier entre eux les différents arômes et composants pour qu’ils puissent dévoiler au mieux leur potentiel.

Stepper un e liquide à la manière d’un bon vin ou d’un Whisky ?

steeper son eliquide comme un bon whisky

steeper son eliquide comme un bon vin ou un bon whisky ?

Oui c’est vrai qu’en parlant de laisser reposer, maturer son e liquide on pense tout de suite à l’affinage d’un vin ou d’un Whisky. Eh bien c’est un peu la même chose en fait. Le but est vraiment d’attendre la maturation optimale pour profiter de son e liquide.

C’est là que le terme francisé « Steeper » devient un peu déroutant car son utilisation n’est pas idéale. En effet, le mot anglais « steeping » se traduit plus par « laisser macérer » quelque chose ou infuser quelque chose alors qu’en français le sens est davantage « porter à maturation un e liquide ».

De plus, vous avez peut-être déjà vu l’orthographe « stepper », « stepping »  qui est entrée dans le jargon du vapoteur pour désigner la même chose. Là il faut bien dire qu’une grande liberté a été prise par rapport à la traduction anglaise qui signifie « marcher sur ».

Bref, vous l’aurez compris la terminologie n’est pas idéale, mais le principal est de s’accorder sur ce que cela signifie en Français. C’est maintenant chose faite, passons donc au plus important, à savoir :
Quelles sont les techniques pour steeper son liquide pour e cigarette.

2 / Comment steeper un e liquide ?

Il existe de nombreuses méthodes pour stepper ou steeper un liquide. Toutes ont le même objectif, bien mélanger et homogénéiser vos arômes. N’hésitez pas d’ailleurs à nous partager la vôtre en commentaire. Voici les deux plus connues.

Le steeping par maturation classique

steeper un e liquide comme du vin

Steeper un e liquide c’est lui laisser une phase de maturation un peu comme le vin.

C’est la technique la plus répandue. Elle consiste à placer sa fiole de liquide dans un endroit sombre, protégé de la lumière et de la laisser reposer plusieurs jours avec le bouchon fermé.

Il est également possible d’optimiser cette méthode en secouant très énergiquement son e liquide pendant environ 2 minutes, tous les jours que dure la maturation.

Dans ce genre de processus le temps est souvent le meilleur allié et un steeping peut prendre un peu de temps. Il est difficile de déterminer la durée optimale de steepage car elle dépend de beaucoup de facteurs (taux de PG/VG, type d’arôme, lieux où ils sont stockés).

Combien de temps laisser steeper son eliquide ?

Voici cependant quelques ordres de grandeur.

Les e liquides tabac  se steepent entre 3 et 4 semaines, les liquides fruités composés de plusieurs fruits se steepent entre 3 et 6 jours, les liquides mentholés environ 10 jours, les liquides gourmands environ 15 jours.

Important : avant toute chose il faut goûter son e liquide avant de le steeper car il n’est parfois pas nécessaire d’utiliser cette technique. (Voir grand 3 Tous les eliquides sont-ils bons à steeper?)

La décantation de son e liquide ou Breathing

Décantation de e liquide pour cigarette électronique

Décanter son e liquide, une technique un peu plus risquée.

Pour les experts cette technique est plus du Breathing (respiration en anglais) que du Steeping, mais beaucoup de vapoteurs associent les deux. La décantation consiste à ouvrir le bouchon de son flacon et de laisser reposer et aérer son e liquide dans l’obscurité. Il ne faut pas agiter son liquide avant la décantation.

Cette technique est réservée aux experts car il y a un risque d’altérer les saveurs en laissant s’évaporer l’alcool et certains arômes. On utilise principalement cette technique lorsqu’un liquide est trop chargé en alcool ou qu’un arôme prend anormalement le dessus par rapport aux autres.

Combien de temps laisser décanter ou respirer un eliquide ?

Dans la grande majorité des cas, il ne faut pas dépasser 45 minutes voir 1h grand max. Le risque si on laisse trop décanter son juice c’est de complètement le déséquilibrer. Faites donc bien attention avec cette technique.

D’autres méthodes existent, vous pourrez en trouver sur certains forum comme celle qui permet d’accélérer le steepage grâce à la chaleur ou grâce aux vibrations, mais, je ne vous conseille pas forcément ces méthodes car elles ont souvent tendance à détériorer les arômes.
Mieux vaut attendre et laisser le temps faire son travail.

Enfin, avant de commencer quoi que ce soit,  essayons de voir si tous les e liquides ont besoin d’être steepés.

3 /  Tous les e liquides sont-ils bons à steeper?

Disons-le tout de suite, non. Voici donc quand il est conseillé de laisser steeper un e liquide. Nous parlerons dans un premiers temps des e liquides maisons puis des eliquides déjà préparés.

 Faut-il steeper un e liquide « maison » ou Do It Yourself ?

steeper son e liquide DIY

Il est fortement recommander de steeper son e liquide DIY.

Petit rappel, on entend par l’expression Do It Yourself ou DIY, le liquide maison que l’on fait soit même. Quand on fait son propre eliquide, la phase de stepping est obligatoire car sinon les arômes, le propylène glycol, la glycérine végétale et tous les autres composants  ne seront pas bien mélangés. Il faut du temps pour arriver à cette homogénéisation des  composants. Seul le steeping peut résoudre cela et favoriser le rendu des saveurs.

Laisser steeper un e liquide déjà préparé ?

En général les eliquides déjà préparés n’ont pas besoin d’être steepés, car certaines marques réalisent déjà ce procédé avant commercialisation.

Cependant dans certains cas il est conseillé de laisser quand même steeper des liquides préparés.
En effet, en essayant pour la première fois certaines grandes marques de e liquides, avec des associations d’arômes complexes, bon nombre de vapoteurs ont été déçus. Le e liquide était parfois très fade en bouche lors de la première vape,  voir, carrément infecte.
Dans ces cas là il convient de steeper son e-liquide. Bien souvent après cette phase les avis changent complètements. C’est le cas notamment du Halo Tribeca qui est parfois peu apprécié lors de la première vape puis après un bon steeping il arrive qu’il devienne un All Day.

steeper halo tribeca

Le halo tribeca, un e liquide qui peut avoir besoin de steepage.

Souvent d’ailleurs, les e liquides tabacs et gourmands déjà préparés sont meilleurs une fois steepés.

Voilà pour la présentation du steeping, j’espère que cet article vous a été utile. N’oubliez pas que le steeping est également une affaire personnelle, donc chacun a un peu ses méthodes en fonction de ses propres goûts. Le meilleur moyen est donc d’essayer, et de voir quelle technique est la plus efficace.

N’hésitez pas à partager avec les autres vapoteurs vos conseils.

Bonne vape et à bientôt !