Débarqués sur le marché de la cigarette électronique vers la fin de l’année 2017, les sels de nicotine sont une nouvelle substance entrant dans la composition du e liquide. Présentée une nouvelle alternative plus intéressante à différents égards, elle suscite toutefois encore beaucoup de questions. Nous vous proposons donc d’en découvrir plus sur ce que c’est, ainsi que sur son utilité.

e liquide et santé sels de nicotine

Sels de nicotine, qu’est-ce que c’est ?

Avant tout, il est important de préciser que le sel de nicotine tient son nom de son origine chimique alcaloïde. Contrairement à ce que son nom évoque, cette substance ne se présente donc pas sous la forme de cristaux, mais plutôt sous une forme liquide. En résumé, il s’agit de la forme la plus proche de la nicotine naturelle. En effet, la nicotine couramment utilisée dans la plupart des e-liquides est obtenue après deux principaux traitements chimiques: un premier pour l’extraction depuis les plants de tabac, puis une facile et une épuration qui la débarrasse de tout élément étranger.

Elle devient ainsi plus facile à assimiler par l’organisme, d’où son nom de nicotine pharmaceutique.
Pour le sel de nicotine, c’est tout le contraire. Beaucoup plus proche de la nicotine naturelle, cette forme de nicotine ne subit aucune épuration. Elle offre donc une meilleure résistance et permet d’augmenter l’acidité du pH du e liquide pour des effets aussi proches que possible de celles de la cigarette classique.

La solution pour un sevrage rapide

Les sels de nicotine étant la forme la plus proche de la nicotine naturelle, il offre des effets bien plus forts que la nicotine pharmaceutique. À chaque vape, il donne une sensation semblable à celle d’une bouffée de cigarette classique. De plus, il est beaucoup plus doux pour la gorge et, contrairement à la nicotine pharmaceutique, il n’engendre aucune irritation et aucun picotement, peu importe le taux utilisé. Quel que soit le niveau de nicotine dont le vapoteur a besoin, il peut donc faire son sevrage sans difficulté. Le temps d’assimilation du e liquide aux sels de nicotine par le corps est de 20 secondes environ contre 30 à 35 minutes pour la nicotine pharmaceutique. Cela réduit considérablement la sensation de besoin ainsi que la quantité du e liquide consommée.

À qui s’adresse cette substance ?

En premier lieu, elle pourrait satisfaire les besoins des gros fumeurs qui ont eu une expérience peu concluante avec la cigarette électronique. Avec un e-liquide à base de sel de nicotine, ces derniers peuvent bénéficier de sensations similaires à celles de la cigarette traditionnelle. Les primo vapoteurs qui essaient d’arrêter la cigarette y trouveront également leur compte. Les vapoteurs qui ne supportent pas les dosages élevés de nicotine peuvent également l’utiliser, car de petites séances de vapotage suffisent pour des effets améliorés. Enfin, les vapoteurs occasionnels qui ne sont tentés de fumer que par moment peuvent s’en servir pour réduire les risques de tomber dans une addiction à la cigarette traditionnelle.

Les sels de nicotine sont encore très peu utilisés dans la fabrication des e-liquides pour les cigarettes électroniques. Cependant, au vu des nombreux bienfaits qu’ils procurent dans un processus de sevrage, ils ne devraient pas tarder à envahir le marché.

Vous pouvez également découvrir un article sur les effets et les risques éventuels des sels de nicotine.